Vous êtes ici

De l'urgence de l'hospitalité

Cycle de rencontres et de lectures théâtrales

Face aux conflits qui éclatent, perdurent et se banalisent dans un monde du XXIe siècle en surchauffe, émergent un sentiment d’urgence et le devoir d’une hospitalité au long cours. Au plus près de l’actualité, ce cycle de rencontres s’est construit au fur et à mesure d’échanges quotidiens et somme toute, dans l’urgence.

C’est un voyage sensible, un temps de réflexions partagées que nous élaborons en complicité avec des artistes, des critiques, traducteurs et intellectuels tels que Barbara Cassin, Georges Nivat, Constantin Sigov, Michel Bataillon, Lucie Berelowitsch, Davide Carnevali, Pavlo Arie… Quatre jours de rencontres, entretiens et lectures en présence de dramaturges syriens, iraniens, russes, croates, libanais, ukrainiens, accompagnés de traducteurs et d’auteurs européens qui laisseront largement la place au débat, à la discussion, aux temps d’échanges avec le public.

Toutes les lectures sont assurées par le groupe d’acteurs-lecteurs 2022 de la Chartreuse — le Gral.
Charly Breton, Valérie Diome, David Duverseau, Yasmine Hadj Ali, Corentin Hot, Margot Madec, Julie Moulier, Julien Perrier, Gabor Pinter, Laurent Sauvage, Aurélie Turlet

En collaboration avec la Maison Antoine-Vitez, Centre international de la traduction théâtrale. Avec le soutien de l’Institut Ramon Llull et l’Association des Centres culturels de rencontre.

Le programme

Mercredi 20 juillet

18h - durée 1h30

RENCONTRE autour de Le théâtre italien en résistance, Cahiers de la Maison Antoine-Vitez n° 13, éditions Théâtrales 2021, avec Federica Martucci, traductrice et codirectrice du numéro, modération Christian Giriat, conseiller dramaturgique de la Chartreuse

LECTURES D’EXTRAITS par le Gral

 

20h - durée 1h

CONVERSATION autour des questions de la traduction, toujours à refaire ou définitive ? avec Barbara Cassin, philosophe et philologue, directrice de recherche au CNRS et académicienne et Georges Nivat, historien des idées, traducteur, slavisant, Professeur honoraire à l’université de Genève

 

21h - durée 1h

LECTURE La poésie de Vasyl Stus (Ukraine). Poèmes choisis par Georges Nivat, traducteur et directeur d’un recueil (bilingue ukrainien-français) à paraître aux Éditions Dukh i Litera (L’Esprit et la Lettre), Kiev

18h - durée 1h30

RENCONTRE autour de Le théâtre italien en résistance, Cahiers de la Maison Antoine-Vitez n° 13, éditions Théâtrales 2021, avec Federica Martucci, traductrice et codirectrice du numéro, modération Christian Giriat, conseiller dramaturgique de la Chartreuse

LECTURES D’EXTRAITS par le Gral

 

20h - durée 1h

CONVERSATION autour des questions de la traduction, toujours à refaire ou définitive ? avec Barbara Cassin, philosophe et philologue, directrice de recherche au CNRS et académicienne et Georges Nivat, historien des idées, traducteur, slavisant, Professeur honoraire à l’université de Genève

 

21h - durée 1h

LECTURE La poésie de Vasyl Stus (Ukraine). Poèmes choisis par Georges Nivat, traducteur et directeur d’un recueil (bilingue ukrainien-français) à paraître aux Éditions Dukh i Litera (L’Esprit et la Lettre), Kiev

Jeudi 21 juillet

14h - durée 1h30

RENCONTRE avec Polina Panassenko autrice, traductrice et comédienne, Saeed Mirzaei (Iran) auteur, comédien et metteur en scène, Hatem Hadawi (Syrie) auteur et comédien, Jumana Al-Yasiri, traductrice

LECTURES D’EXTRAITS par le Gral : Le Mur ou l'éternité d'un massacre d’Hatem Hadawi et Légendes urbaines (titre provisoire) de Saeed Mirzaei

 

18h - durée 1h30

CONVERSATION avec Laurent Muhleisen, directeur de la Maison Antoine-Vitez et Marina Davydova (Russie) critique de théâtre et metteuse en scène

 

20h - durée 1h30

LECTURE Russie, en avant ! (2015) de Valery Pecheikin (Russie) vient d’être traduit du russe par Polina Panassenko, avec le soutien de la Maison Antoine-Vitez

Dans une Russie où le cours du temps s’est inversé, les morts ressuscitent et les vivants finissent aspirés par le sexe de leur mère. La famille Vorontsov s’applique à suivre la nouvelle règle : l’avenir, c’est le passé.

14h - durée 1h30

RENCONTRE avec Polina Panassenko autrice, traductrice et comédienne, Saeed Mirzaei (Iran) auteur, comédien et metteur en scène, Hatem Hadawi (Syrie) auteur et comédien, Jumana Al-Yasiri, traductrice

LECTURES D’EXTRAITS par le Gral : Le Mur ou l'éternité d'un massacre d’Hatem Hadawi et Légendes urbaines (titre provisoire) de Saeed Mirzaei

 

18h - durée 1h30

CONVERSATION avec Laurent Muhleisen, directeur de la Maison Antoine-Vitez et Marina Davydova (Russie) critique de théâtre et metteuse en scène

 

20h - durée 1h30

LECTURE Russie, en avant ! (2015) de Valery Pecheikin (Russie) vient d’être traduit du russe par Polina Panassenko, avec le soutien de la Maison Antoine-Vitez

Dans une Russie où le cours du temps s’est inversé, les morts ressuscitent et les vivants finissent aspirés par le sexe de leur mère. La famille Vorontsov s’applique à suivre la nouvelle règle : l’avenir, c’est le passé.

Vendredi 22 juillet

14h - durée 2h

RENCONTRE avec les auteurs Lucija Klarić (Croatie) et sa traductrice Karine Samardžija, Kouam Tawa (Cameroun), Arnaud Galy (journaliste), modération Marianne Clevy

LECTURES D’EXTRAITS par le Gral : Entonnoir de Kouam Tawa et Intergalactic Elida de Lucija Klarić

 

18h - durée 1h30

CONVERSATION avec Barbara Cassin et Constantin Sigov (Ukraine) sous réserve, philosophe, écrivain, directeur des Éditions Dukh i Litera (L’Esprit et la Lettre), Kiev

20h - durée 1h30

LECTURE Braveheart de Wael Kadour (Syrie) traduit de l’arabe par Simon Dubois, avec le soutien de la Maison Antoine-Vitez

À travers le récit de l’histoire d’amour entre deux réfugiés syriens, Aline et Mohammad, Braveheart traite des troubles du stress post-traumatique.

14h - durée 2h

RENCONTRE avec les auteurs Lucija Klarić (Croatie) et sa traductrice Karine Samardžija, Kouam Tawa (Cameroun), Arnaud Galy (journaliste), modération Marianne Clevy

LECTURES D’EXTRAITS par le Gral : Entonnoir de Kouam Tawa et Intergalactic Elida de Lucija Klarić

 

18h - durée 1h30

CONVERSATION avec Barbara Cassin et Constantin Sigov (Ukraine) sous réserve, philosophe, écrivain, directeur des Éditions Dukh i Litera (L’Esprit et la Lettre), Kiev

20h - durée 1h30

LECTURE Braveheart de Wael Kadour (Syrie) traduit de l’arabe par Simon Dubois, avec le soutien de la Maison Antoine-Vitez

À travers le récit de l’histoire d’amour entre deux réfugiés syriens, Aline et Mohammad, Braveheart traite des troubles du stress post-traumatique.

Samedi 23 juillet

18h - durée 1h30

RENCONTRE avec Vlad Troitskyi (Ukraine) metteur en scène, Mohamad Bitari (Catalogne) écrivain, traducteur et journaliste, Raül David Martinez Gili, Institut Ramon Llull Maryna Voznyuk musicienne et traductrice

LECTURES par le Gral

 

20h - durée 1h30

LECTURE Le Journal de survie d’un civil dans la guerre (février - mars 2022) de Pavlo Arie (Ukraine), traduit de l’ukrainien par Maryna Voznyuk

J’écrivais pour ne pas perdre la tête, pour entendre ma propre voix dans le bruit assourdissant de la guerre. C’était l’un des rituels que je m’imposais pour garder les pieds sur terre.

Lecture suivie d’une rencontre avec Pavlo Arie (Ukraine) dramaturge, peintre et traducteur, modération Davide Carnevali

18h - durée 1h30

RENCONTRE avec Vlad Troitskyi (Ukraine) metteur en scène, Mohamad Bitari (Catalogne) écrivain, traducteur et journaliste, Raül David Martinez Gili, Institut Ramon Llull Maryna Voznyuk musicienne et traductrice

LECTURES par le Gral

 

20h - durée 1h30

LECTURE Le Journal de survie d’un civil dans la guerre (février - mars 2022) de Pavlo Arie (Ukraine), traduit de l’ukrainien par Maryna Voznyuk

J’écrivais pour ne pas perdre la tête, pour entendre ma propre voix dans le bruit assourdissant de la guerre. C’était l’un des rituels que je m’imposais pour garder les pieds sur terre.

Lecture suivie d’une rencontre avec Pavlo Arie (Ukraine) dramaturge, peintre et traducteur, modération Davide Carnevali