Vous êtes ici

Molière par la scène

Colloque international

Aborder Molière par la scène, mesurer ce que notre regard sur son théâtre doit aux grands artistes du XXe siècle, envisager la radicalité du geste de metteuses et metteurs en scène d’aujourd’hui, ou encore comprendre en quoi seule l’épreuve de la scène et de l’interprétation révèle certains fonctionnements et mécanismes dramaturgiques… seront quelques-uns des questionnements que ce colloque se propose d’aborder en gardant une approche délibérément ouverte aux altérités linguistiques et culturelles et aux interludes artistiques pour nourrir notre imaginaire.

Parce que l’héritage de Molière est partie prenante de la fabrique des écritures de théâtre contemporaines, la Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle et pôle de référence pour la francophonie, participe à ce colloque international, scientifique et festif organisé, à l’occasion du quadricentenaire de la naissance du dramaturge, par l’Institut de Recherche en Études Théâtrales de la Sorbonne Nouvelle, la Maison française d’Oxford et plusieurs autres universités, dont celles de la Saskatchewan (Canada) et de la Réunion, mais aussi des équipes scientifiques de recherche francophones : MFO/CNRS, IRET, SeFeA, DIRE, IHRIM.

 

EXPOSITION Voilà les contes bleus...

L’Institut d’Études Théâtrales de la Sorbonne Nouvelle propose de découvrir des projets scénographiques et des paroles croisées autour du Tartuffe ou L’Imposteur de Molière à travers une exposition des travaux des étudiants de la licence professionnelle Scénographie théâtrale, création décor et approche de l’événementiel (direction Sylvie Chalaye et Claire Chavanne).

Coordination de l’exposition Romain Fohr et Claire Chavanne
Assistanat Gil Gaullier et Clara Pinto

 

Toutes les lectures sont assurées par le groupe d’acteurs-lecteurs 2022 de la Chartreuse — le Gral.
Charly Breton, Valérie Diome, David Duverseau, Yasmine Hadj Ali, Corentin Hot, Margot Madec, Julie Moulier, Julien Perrier, Gabor Pinter, Laurent Sauvage, Aurélie Turlet

Comité d’organisation : Gilles Declercq, Université Sorbonne Nouvelle, IRET ; Jean de Guardia, Université Sorbonne Nouvelle, IRET ; Sylvie Chalaye, Université Sorbonne Nouvelle, IRET et Laboratoire SeFeA ; Céline Candiard, Université Lumière Lyon 2, IHRIM ; Tristan Alonge, Maison Française d’Oxford (CNRS), Université de la Réunion, DIRE ; Stella Spriet, University of Saskatchewan, Canada.

Comité scientifique : Jean-Marie Apostolidès, Axel Artheron, Georges Banu, Marcel Bozonnet, Jan Clarke, Marco Consolini, Ludmilla Dabo, Amos Fergombé, Sylvaine Guyot, Michael Hawcroft, Tiphaine Karsenti, Mario Longtin, Pierre Longuenesse, Bénédicte Louvat, Daniel Mesguich, Catherine Naugrette, Florence Naugrette, Assane Timbo, Wes Williams.

Le programme

Dimanche 10 juillet

10h45 - Prologue avec Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française
 

12h - Inauguration de l’exposition Voilà les contes bleus…
 

17h30 - Ouverture et retransmission vidéo du prologue d’Éric Ruf
 

18h - (durée 1h) Lever de rideau Impromptu de Marcel Bozonnet

10h45 - Prologue avec Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française
 

12h - Inauguration de l’exposition Voilà les contes bleus…
 

17h30 - Ouverture et retransmission vidéo du prologue d’Éric Ruf
 

18h - (durée 1h) Lever de rideau Impromptu de Marcel Bozonnet

Lundi 11 juillet

9h à 13h - Jouer Molière au prisme de la modernité

Conversation avec l’Ina

Molière selon Jacques Copeau par Marco Consolini (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Molière et les acteurs-auteurs italiens : Viviani, Petrolini, Dario Fo par Laetitia Dumont-Lewi (Univ. Lumière-Lyon 2)

LECTURE - 11h (durée 30 min) - Le Marabout Volant de Souleymane Bah par le Gral d’après Le Médecin Volant de Molière

TABLE RONDE Molière de toutes les couleurs, animée par Sylvie Chalaye (Univ. Sorbonne Nouvelle) avec Assane Timbo, Ludmilla Dabo, Julie Brochen, Stéphane Braunschweig, Marcel Bozonnet, Isabelle Starkier

 

14h30 à 18h - Molière sur le bout de la langue

PROJECTION Molière en créole à l’île de la Réunion

TABLE RONDE Pourquoi jouer Molière en créole ? animée par Alexandra Moreira Da Silva (Institut d’Études théâtrales de l’Université
Sorbonne Nouvelle) avec Chantal Loïal, Marie-Claude Bottius, Greg Germain, Lolita Tergemina, Alfred Alexandre et Carpanin Marimoutou

Rayonnement socioculturel de Molière au Burundi : témoignage de treize acteurs de L’Avare par Jacques Banyankindagiye (Société francophone du Burundi)

Molière dans les imaginaires afro-contemporains par Pénélope Dechaufour (Univ. Paul-Valéry Montpellier)

De quelques distributions multiculturelles : la scène moliéresque, ou la représentation en question(s) par Sylvaine Guyot (New York University)

Molière et la subversion politique par Georges Banu (Univ. Sorbonne Nouvelle)

LECTURE - 18h (durée 1h) - Conversations sur Dom Juan de Jacques Lassalle et Jean-Loup Rivière par le Gral. En 1993, à l’occasion de la mise en scène de Jacques Lassalle du Dom Juan au Festival d’Avignon et à la Comédie-Française, les deux hommes s’entretiennent sur le chef-d’oeuvre de Molière et les secrets de la fabrique du théâtre. Éd. P.O.L, 1994

9h à 13h - Jouer Molière au prisme de la modernité

Conversation avec l’Ina

Molière selon Jacques Copeau par Marco Consolini (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Molière et les acteurs-auteurs italiens : Viviani, Petrolini, Dario Fo par Laetitia Dumont-Lewi (Univ. Lumière-Lyon 2)

LECTURE - 11h (durée 30 min) - Le Marabout Volant de Souleymane Bah par le Gral d’après Le Médecin Volant de Molière

TABLE RONDE Molière de toutes les couleurs, animée par Sylvie Chalaye (Univ. Sorbonne Nouvelle) avec Assane Timbo, Ludmilla Dabo, Julie Brochen, Stéphane Braunschweig, Marcel Bozonnet, Isabelle Starkier

 

14h30 à 18h - Molière sur le bout de la langue

PROJECTION Molière en créole à l’île de la Réunion

TABLE RONDE Pourquoi jouer Molière en créole ? animée par Alexandra Moreira Da Silva (Institut d’Études théâtrales de l’Université
Sorbonne Nouvelle) avec Chantal Loïal, Marie-Claude Bottius, Greg Germain, Lolita Tergemina, Alfred Alexandre et Carpanin Marimoutou

Rayonnement socioculturel de Molière au Burundi : témoignage de treize acteurs de L’Avare par Jacques Banyankindagiye (Société francophone du Burundi)

Molière dans les imaginaires afro-contemporains par Pénélope Dechaufour (Univ. Paul-Valéry Montpellier)

De quelques distributions multiculturelles : la scène moliéresque, ou la représentation en question(s) par Sylvaine Guyot (New York University)

Molière et la subversion politique par Georges Banu (Univ. Sorbonne Nouvelle)

LECTURE - 18h (durée 1h) - Conversations sur Dom Juan de Jacques Lassalle et Jean-Loup Rivière par le Gral. En 1993, à l’occasion de la mise en scène de Jacques Lassalle du Dom Juan au Festival d’Avignon et à la Comédie-Française, les deux hommes s’entretiennent sur le chef-d’oeuvre de Molière et les secrets de la fabrique du théâtre. Éd. P.O.L, 1994

Mardi 12 juillet

9h à 13h - Réécrire, désécrire, déjouer Molière au plateau

Le dualisme pop des Femmes savantes par Jean-Luc Robin (University of Alabama)

Le sonnet de Trissotin par Florence Naugrette (Univ. Paris Sorbonne) et Florence Dumora (Univ. Paris Diderot)

Déjouer Dom Juan : Gabily, Sivadier, Brochen par Sylvie Chalaye (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Le Dom Juan de Daniel Mesguich par Stella Spriet (University of Saskatchewan, Canada)

Quand Vincent Placoly désécrit Dom Juan par Axel Arthéron (Université des Antilles)

LECTURE - 11h15 (durée 30 min) Dom Juan ou le compte à rebours* de Kouam Tawa par le Gral
C’est l’histoire d’un coureur qui défie les lois de la morale et de la religion. Au point de s’approcher du tombeau d’un homme qu’il a tué. Comme si les morts étaient morts !

TABLE RONDE Réécriture/désécriture : jouer avec Molière, animée par Pénélope Dechaufour, avec Laurent Mulheisen, Pascal Paradou, Kouam Tawa, Gérald Garutti, Mexianou Medenou, Christian Schiaretti, Daniel Mesguich, Claire Chavanne

 

14h30 à 17h - Molière au plateau : vibration baroque et geste contemporain

ENTRETIEN avec Benjamin Lazar « Dis un peu “u“, pour voir » : retour sur une mise en scène du Bourgeois gentilhomme, conduit par Céline Candiard

LECTURE - 15h15 (durée 30 min) L’École des femmes ou l’oiseau en cage* d’Emmelyne Octavie par le Gral
Outre perruches et perroquets, le vieil Arnolphe élève dans son oisellerie deux Agnès qu’il s’est promis de prendre pour épouse(s)...

« Ne les faire voir qu’à la chandelle » ? Les apports de la performance « historiquement informée » aux études moliéresques par François Rémond (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Le rôle d’Agnès : pratiques baroques et rêves de l’origine par Tiphaine Pocquet (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Les déclinaisons de la raison spectaculaire dans Le Bourgeois Gentilhomme par Sandrine Siméon (Soka University, USA)

La fête des Plaisirs de l’île enchantée par Maurice Béjart : un autoportrait en artiste officiel ? par Laura Naudeix (Univ. Rennes 2)

LECTURE - 18h (durée 1h) Le Sicilien ou l’Amour peintre de Molière par la classe de la MC93, direction Laurent Sauvage
Le jeune Adraste s’est follement épris d’Isidore, la captivante esclave grecque du sévère sicilien Don Pèdre — lequel bien sûr la destine à sa couche...

 

*Dans le cadre de 10 sur 10 Molière, programme Drameducation soutenu par la Comédie-Française et RFI, une commande d’écriture de dix courtes pièces à partir de dix pièces de Molière à dix auteurs issus de l’espace francophone. Elles sont réunies dans le tome 6 de Drameducation.

9h à 13h - Réécrire, désécrire, déjouer Molière au plateau

Le dualisme pop des Femmes savantes par Jean-Luc Robin (University of Alabama)

Le sonnet de Trissotin par Florence Naugrette (Univ. Paris Sorbonne) et Florence Dumora (Univ. Paris Diderot)

Déjouer Dom Juan : Gabily, Sivadier, Brochen par Sylvie Chalaye (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Le Dom Juan de Daniel Mesguich par Stella Spriet (University of Saskatchewan, Canada)

Quand Vincent Placoly désécrit Dom Juan par Axel Arthéron (Université des Antilles)

LECTURE - 11h15 (durée 30 min) Dom Juan ou le compte à rebours* de Kouam Tawa par le Gral
C’est l’histoire d’un coureur qui défie les lois de la morale et de la religion. Au point de s’approcher du tombeau d’un homme qu’il a tué. Comme si les morts étaient morts !

TABLE RONDE Réécriture/désécriture : jouer avec Molière, animée par Pénélope Dechaufour, avec Laurent Mulheisen, Pascal Paradou, Kouam Tawa, Gérald Garutti, Mexianou Medenou, Christian Schiaretti, Daniel Mesguich, Claire Chavanne

 

14h30 à 17h - Molière au plateau : vibration baroque et geste contemporain

ENTRETIEN avec Benjamin Lazar « Dis un peu “u“, pour voir » : retour sur une mise en scène du Bourgeois gentilhomme, conduit par Céline Candiard

LECTURE - 15h15 (durée 30 min) L’École des femmes ou l’oiseau en cage* d’Emmelyne Octavie par le Gral
Outre perruches et perroquets, le vieil Arnolphe élève dans son oisellerie deux Agnès qu’il s’est promis de prendre pour épouse(s)...

« Ne les faire voir qu’à la chandelle » ? Les apports de la performance « historiquement informée » aux études moliéresques par François Rémond (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Le rôle d’Agnès : pratiques baroques et rêves de l’origine par Tiphaine Pocquet (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Les déclinaisons de la raison spectaculaire dans Le Bourgeois Gentilhomme par Sandrine Siméon (Soka University, USA)

La fête des Plaisirs de l’île enchantée par Maurice Béjart : un autoportrait en artiste officiel ? par Laura Naudeix (Univ. Rennes 2)

LECTURE - 18h (durée 1h) Le Sicilien ou l’Amour peintre de Molière par la classe de la MC93, direction Laurent Sauvage
Le jeune Adraste s’est follement épris d’Isidore, la captivante esclave grecque du sévère sicilien Don Pèdre — lequel bien sûr la destine à sa couche...

 

*Dans le cadre de 10 sur 10 Molière, programme Drameducation soutenu par la Comédie-Française et RFI, une commande d’écriture de dix courtes pièces à partir de dix pièces de Molière à dix auteurs issus de l’espace francophone. Elles sont réunies dans le tome 6 de Drameducation.