TOTEM(s)

  • TOTEM(s) et Jeunes en Chartreuse © Alex Nollet/La Chartreuse

Théâtre Opéra Texte et Écriture Musicale pour le spectacle

Académie pour de nouvelles écritures

session 1 de la troisième édition (mai 2019 - juillet 2020)

directeur artistique Roland Auzet
compositeurs/compositrices avec (sous réserve) Luke Deane (Angleterre), Pete Harden (Pays-Bas), Viktor Pavel (France), Josquin Schwizgebel (Suisse), Dianah Soh (Malaisie - France)
auteurs/ autrices avec (sous réserve) Julie Ménard (France), Guillaume Valérian (France), Hakim Bah (Guinée - France)…
conseillère en développement Élizabeth Demidoff-Avelot

Axé sur la recherche et les écritures de l’opéra et du théâtre musical, TOTEM(s) s’inscrit dans la vocation du Centre national des écritures du spectacle. Il est né en 2014 d’une volonté conjointe de Catherine Dan et de Roland Auzet, compositeur et directeur artistique de la Cie Act-Opus, de mettre en place une académie de recherche-création, accueillant jeunes auteurs et compositeurs.

Partant d’un constat, celui de la difficulté pour les équipes artistiques de parvenir à monter des productions dans le champ de la musique d’aujourd’hui et du théâtre musical, due principalement à la rareté des lieux de rencontre et de travail entre auteurs, compositeurs et porteurs de projets, TOTEM(s) s’est donné pour objectif principal de permettre à de jeunes auteurs francophones de coopérer avec des compositeurs afin d’imaginer, concevoir et produire la mise en espace d’une réalisation lyrique, d’opéra ou de théâtre musical.

Cette première étape de la troisième édition de l’académie TOTEM(s) permettra à nouveau à cinq jeunes auteurs dramatiques francophones et cinq compositeurs européens de se rencontrer pour la première fois en résidence de travail et de recherche-création : ils pourront apprendre à se connaître, avoir le temps de se présenter leurs œuvres et de s’essayer à créer ensemble, avant de proposer des projets, en binôme, que la Chartreuse accompagnera jusqu’aux Rencontres d’été 2020. Des maquettes de format court seront alors présentées au public et interprétées par un ensemble de musique contemporaine et d’interprètes chanteurs ou acteurs.

Avec le soutien de la SACD, de la Fondation Orange, d’Artcena, du ministère de la Culture (DGCA) et du Fonds de dotation de la Chartreuse.