Dewaere : Borderland of Insanity

  • Marion Aubert © Alex Nollet-La Chartreuse
  • Julien Rocha © Cédric Roulliat
(titre provisoire)

MARION AUBERT

metteur en scène Julien Rocha

L’acteur Patrick Dewaere est révélé par une génération d’artistes engagés et inspirants (Blier, Sautet, Miller, Corneau, Téchiné…) en rupture avec leur société et générant une poétique de la dissidence. Cette époque a trouvé sa surface de projection dans la figure de Dewaere : celui qui floute les frontières entre l’homme qu’il est, l’artiste qu’il représente et les personnages qu’il défend. En suivant ses gammes de jeu (complexes : d’un naturel jubilatoire et parfois d’un grotesque Grand-Guignol) et sa galerie de personnages marginaux, il sera question, entre autres, d’observer les représentations des rapports hommes/femmes et notre rapport à la liberté (ou non) d’expression.

 

 

Résidence mars 2019 :

autrice Marion Aubert
metteur en scène Julien Rocha

Ce que serait la pièce
Notre pièce, tragicomique (nous l’espérons ainsi), racontera l’anticonformisme d’un homme, Patrick Dewaere. Elle sera jalonnée de clins d’oeil innocents et coupables à sa filmographie et à sa vie, à l’audace de la génération de metteurs en scène et d’acteurs autour desquels il a gravité (Bertrand Blier, Alain Corneau, Claude Miller, André Téchiné, Claude Sautet, etc.).
Sonder l’audace de cette génération d’artistes coincée entre les schémas patriarcaux de l’après-guerre et les utopies pas encore désenchantées des années à venir de mitterrandisme. Raconter l’anticonformisme d’un homme au travers de ses personnages. Questionner les rapports homme/femme et l’évolution des mouvements de représentations de la masculinité dans Les Valseuses, Série Noire, La Meilleure Façon de marcher, Hôtel des Amériques, Un Mauvais Fils, Beau-père, La Clé sur la porte et Coup de Tête. Revisiter les scènes indémodables de ses plus grands films qu’il a tournées avec Miou-Miou, Catherine Deneuve, Jeanne Moreau, Gérard Depardieu, Annie Girardot, Marie Trintignant, Patrick Bouchitey etc.

Ce projet nous permet de poursuivre notre collaboration avec Marion Aubert dont les mots se marient si bien avec l’identité de la Compagnie Le Souffleur de Verre. Notre travail commun prend sa source dans le texte, le sens, dans la langue pour aller au geste, physique, réjouissant, pour porter haut et fort notre vision du monde et la parole poétique d’artistes engagés dans leur temps.

Production Compagnie Le Souffleur de Verre, Clermont-Ferrand.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.