Véronique de Lavenère

le Kabong Théâtre

Tradition et création dans l’art des marionnettes au Laos : les marionnettes sacrées Ipok et le théâtre d’objet contemporain, le Kabong Théâtre (titre provisoire)

Véronique de Lavenère, ethnomusicologue, flûtiste et joueuse de khène, est docteur de l’université Paris IV - Sorbonne où elle enseigne au Département de Musique et Musicologie. Chercheuse associée à l’IReMUS (Institut de Recherche en Musicologie) dans l’équipe PLM (Patrimoines et Langages Musicaux), elle est également directrice de production de la Compagnie Chant de Balles (développant une recherche artistique autour de la jonglerie musicale).  

Elle mène depuis dix-sept ans, avec son époux Vincent de Lavenère, jongleur-auteur, des recherches à travers tout le Laos qui ont donné lieu à des rencontres musicales dans de très nombreux villages. Cette double approche, scientifique et artistique, enrichit ses publications (Omf - observatoire musical français, Ircam,…) comme ses CD (collection Inédit, mcm) qui ont été récompensés par des prix prestigieux (Académie Charles Cros).

« Après une thèse sur la grande diversité des orgues à bouches du Laos,  qui, représentatifs de la pluriethnicité, sont au cœur du patrimoine musical Lao, puis la poursuite de mes recherches sur la multiplicité des formes musicales au cœur des populations les plus anciennes du continent sud-est asiatique,  les Austroasiatiques, je consacrerai mon temps de résidence à la Chartreuse à l’écriture d’un article scientifique autour des notions de tradition et création dans l’art des marionnettes au Laos.

Cet article proposera un regard sur deux formes de spectacles de marionnettes qui se trouvent au centre de la vie artistique Lao : les Ipok, marionnettes sacrées des temples bouddhiques de l’ancienne ville royale Louang Prabang, et le Kabong Théâtre, nouvelle forme de marionnettes contemporaines émergeant depuis une dizaine d’années. Le kabong prend la forme d’«un théâtre d’objet lao » issu de rencontres entre Orient et Occident et de la découverte de diverses disciplines du spectacle vivant occidental (théâtre, cirque contemporain, théâtre d’objet). Ces sources d’inspiration ont donné naissance à  un nouvel art lao, où la création contemporaine prend racine dans la tradition.

Il sera question de théâtre, d’art de la marionnette, mais aussi de musique, de mythes et héros et d’anthropologie religieuse abordée sous le regard du théâtre et de la musique.