Sur le cœur

  • Nathalie Fillion  © Thomas Matalou
(titre provisoire)

NATHALIE FILLION

Metoo est un moment historique, avec un avant et un après, un ébranlement du monde, avec les mots, au-delà des mots. Ce projet me guide vers mes premières amours, la musique, sans renoncer à l’écriture dramatique et la force de son architecture. Dès l’écriture sur la page, penser la place du chant et de la danse, leur nécessité dramaturgique. On chantera quand on ne pourra plus parler, on dansera quand les mots n’auront plus de sens. On parlera d’autres langues que le français et on comprendra tout, grâce aux situations, aux rapports entre les êtres. Il y aura sans doute aussi des scènes muettes totalement écrites. Puisque Metoo est à la fois le constat d’un désastre et le moment de nouveaux possibles, je démarre ce projet dans ce même paradoxe, avec dans le cœur un cocktail féroce de tristesse, de colère et de joie, beaucoup d’envies, de questions, d’intuitions — et de la musique plein la tête.

 

Nathalie Fillion est autrice, metteuse en scène, pédagogue (à l’ESCA, à l’École du Nord…). Elle met en scène ses textes, et ses créations sont soutenues par de nombreux Centres dramatiques nationaux et théâtres de création. Depuis 2016 : Must go on, pièce à danser (Usine C à Montréal, CDN du Limousin, Atelier Caroline Carlson-Cartoucherie), Spirit, comédie occulte du siècle 21 (CDN de Limoges, Nancy et Lille) et Plus grand que moi, solo anatomique, joué à la Chartreuse (2017), au Théâtre des Halles à Avignon (2018), au Théâtre du Rond-Point à Paris (2019), toujours en tournée. Elle fait partie du projet Fabulamundi-Playwriting Europe. Ses textes sont traduits et joués en de nombreuses langues et édités par L’Harmattan, Lansman, Actes Sud-Papiers et Les Solitaires Intempestifs.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.