La liste de ce que nous étions

  • Céline De Bo © Kim Leleux

Céline De Bo (Belgique)

À Bruxelles, une femme de trente-cinq ans, photographe de guerre au Moyen-Orient, est rapatriée d’urgence, rescapée d’un attentat dont elle serait la seule survivante. Assise dans une pièce vide d’un hôpital psychiatrique, elle demeure muette. Le regard figé dans le drame. Qu’a-t-elle vu, vécu, ressenti là-bas pour que le choc persiste si profondément en elle ? Sa sœur aînée, avec laquelle elle nourrit une complicité sans faille depuis l’enfance, aujourd’hui professeur à l’université, tente de retrouver une forme de communication avec elle. Mais le silence comme un mur.

À aucun moment dans la pièce la parole ne sera donnée au personnage dans le mutisme par un quelconque subterfuge théâtral. Nous assisterons au cheminement désœuvré, violent et déroutant d’une femme face au silence de sa sœur revenue contre son gré d’un sol particulier avec lequel elle tissait un lien fort depuis plusieurs années. J’ai envie d’écrire sur le rapport à l’engagement, le stress post-traumatique, la recherche désespérée du beau au milieu de l’horreur et de la quête de sens dans la chute.

Cette écriture a bénéficié d’une réflexion dramaturgique, lors du Studio européen 2017 dirigé par Enzo Cormann accompagné de Mathieu Bertholet, Alexandra Badea et Laurent Muhleisen.

 

 Céline De Bo est autrice, comédienne et pédagogue. Elle a écrit depuis 2014 : Fragments d’histoires oubliées, Les Pieds au bord du vide, Les Mots silencieux, Au Cœur de l’Homme (texte finalisé en résidence à la Chartreuse avec une bourse Comité Mixte Chartreuse/Fédération Wallonie-Bruxelles/Théâtre Danse) et Quelque part dans l’oubli. Elle écrit pour le tout public et/ou le public des adolescents.

 

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.