Grès

  • Guillaume Cayet © Charlotte Lagrange

GUILLAUME CAYET

Le Désordre des choses / Auvergne-Rhône-Alpes

avec Emmanuel Matte
musique Valentin Durup
vidéo Antoine Briot

On mange avec les gosses, on parle un peu de leur avenir. La grande est en troisième. Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? Son frère répond « chômeuse ». Ça ne fait rire personne je lui dis. J’aimerais être inséminatrice, elle dit, surtout pour les vaches, elle précise. Je me dis : on a l’imaginaire dont on hérite. À la campagne, pourquoi voudrait-elle être députée ? Je lui dis tu verras bien plus tard, t’iras d’abord au lycée et puis après à l’université… La Moitié, qui était restée mutique durant toute la conversation dit d’une voix très froide : on va continuer à repousser le problème jusqu’à ce que tu sois majeure tu veux bien, et après ça ne sera plus de notre responsabilité. La gamine ne comprend pas. Le petit non plus. Moi non plus. On fait comme si rien n’avait été dit, et puis on parle du petit. Lui, c’est clair il veut être policier, alors on s’accorde au moins là-dessus que policier, ou gendarme, ou militaire, c’est bien un métier d’avenir, alors on est content.e.s de cette certitude-là et on passe au dessert.

Création à La Comédie de Clermont-Ferrand-Scène nationale à l’automne 2020.

Coproduction La Ferme du Bonheur, Nanterre; La Comédie de Clermont-Ferrand-Scène nationale.
Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.