You are here

Échecs (Portraits de la jeunesse non-conforme)

  • Marcos Caramés-Blanco © Aïcha Euzet
(titre provisoire)

MARCOS CARAMÉS-BLANCO

France

Au sein du département d’écriture dramatique de l’Ensatt, j’ai initié un cycle de recherche et d’écriture intitulé Portraits de la jeunesse non-conforme, qui s’intéresse à l’adolescence contemporaine et aux identités à la marge et a eu pour première émanation le texte Trigger Warning (lingua ignota). Échecs est le nouveau projet auquel je me consacre actuellement au sein de ce cycle. Il se propose de suivre, par fragments formant une continuité temporelle, comme des chroniques, les dix-huit premières années de la vie de X (nom provisoire), personnage à l’identité mouvante qui change de prénom d’année en année, se retrouvant placé dès la naissance dans une sorte d’orphelinat imaginaire accueillant des enfants abandonnés par leurs parents. Au fil du temps, X multiplie les rencontres, éphémères ou durables – qu’elles soient avec d’autres enfants puis adolescents, des amoureux, des amies et des ennemis, mais aussi des psys, infirmiers, bonnes sœurs, créatures fantastiques... Ce texte, écrit du point de vue de X, comme une partition, ou un poème dramatique troué de scènes dialoguées, à hauteur d’enfant glissant jusqu’à l’adulte, travaille sur la construction violente de soi, et la réincarnation à travers la rencontre des autres. Dans cette galerie de portraits qu’il tente d’établir, le texte mène entre autres une recherche sur la notion de conversion et le rapport historique de la psychiatrie à (ce) qui échappe à la norme sociale.

Né en 1995 dans les Pyrénées, Marcos Caramés-Blanco est écrivain dramaturge. Il intègre en 2018 le département d’écriture dramatique de l’Ensatt. En 2019, son texte Gloria Gloria est lauréat de l’aide nationale à la création Artcena, puis sélectionné par plusieurs comités de lecture et programmé dans divers festivals. Des extraits sont publiés dans le numéro 3 de la revue La Récolte. En 2020, il écrit À sec (chroniques de la fin) pour une création de Sarah Delaby-Rochette. En 2021, Trigger Warning (lingua ignota) est mis en scène par Maëlle Dequiedt.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES