Arrrivées Éva naissantes

  • Bruno Paternot © Gabrielle Baille

BRUNO PATERNOT

La dame-Pipi-caca:
— Pour faire caca? C’est par là.
La poésie? C’est au fond à gauche, merci.

 

Gare Saint-Charles, dans les années 20 de 2000. Aujourd’hui quoi. Toute une faune passe et repasse à un rythme effréné. Pourquoi part-on ? Pourquoi revient-on ? Qu’est-ce qu’on fuit, avec quoi ou avec qui est-ce qu’on coupe ?
Le texte est aussi un hommage aux autrices. Denise Bonal, Noëlle Renaude, Marion Aubert forgent mon écriture et les autrices oubliées devraient la forger. Ce texte va tenter de tisser des liens entre nos paroles.
Ce texte est une pièce monstre : 8h ; 2000 personnages ; des monologues, dialogues, trilogues ; des scènes de choeurs ; des scènes muettes ; des chansons… Je veux écrire une grande armoire à textes pour que chaque metteur ou metteuse en scène puisse s’emparer de cette matière pour en faire un spectacle. Que ce soit grâce à des équipes professionnelles, amatrices ou scolaires, ce texte pourra vivre partout et tout le temps.

 

Bruno Paternot est comédien et écrit pour le théâtre. Ses pièces ont été sélectionnées par des comités de lecture de Centres dramatiques nationaux et mises en voix : à Marseille (La Valse des ombres), Montpellier (Un Couple), Orléans (Roi des Amazones), Poitiers (Jumal) et par d’autres comités de lecture : celui de la compagnie Miranda à Nice, du Panta-Théâtre à Caen, Des Mots et des Actes à Paris. Il a répondu à des commandes de compagnies professionnelles, amatrices ou pédagogiques. Travaillant régulièrement pour la Maison Théâtre des Littératures à voix hautes de Nîmes, il porte ainsi les poèmes d’auteurs et d’autrices. Il fait partie du collectif Bande Infinie qui compose des audiomatographies (dramatiques radios à écouter dans une scénographie particulière).

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.