Rature

  • Elsa Granat © Julie Reggiani

compagnie Tout un ciel

Théâtre / Écriture augmentée spatiale

compagnie Tout un ciel / Île-de-France

« La maîtrise de soi en 5 points », « les 7 clés pour se libérer du passé », « 11 secrets pour des cheveux au top », « les 8 principes de la loi d’attraction ». Rature confronte les essais-erreurs d’un être humain réel qui prend au pied de la lettre ces recettes. Pour s’en sortir — de quoi exactement ? — pour rebondir — sur quoi précisément ? Plein de bonnes intentions, notre personnage s’applique, craque et espère. Il semblerait que son inconscient restât lent et archaïque. Rature exploite tous les échecs nécessaires à la réussite. Rature montre nos mues successives. Durant cette résidence, nous allons affiner notre façon de travailler ensemble. J’écris l’intériorité du personnage ; le plasticien-vidéaste, via la projection d’éléments textuels dans l’espace, crée les contradictions ; la dramaturge tisse avec nous les suites inattendues de ces premières bases.
 

autrice, metteuse en scène et actrice ELSA GRANAT
dramaturge Laure Grisinger
plasticien vidéaste Milosh Luczinsky
comédienne Clara Guipont

Comédienne, Elsa Granat est formée par Christian Benedetti au Conservatoire de Marseille et fait la rencontre déterminante d’Edward Bond. À Paris, elle complète sa formation dans la classe libre du Cours Florent. Autrice et metteuse en scène au sein de Tout un ciel, elle crée Les Enfants d’Edward Bond, Mon Amour Fou, avec Roxane Kasperski au Théâtre de la Cité internationale et Le Massacre du Printemps au Théâtre-Studio d’Alfortville. En tant que dramaturge, elle écrit Dans les veines ralenties pour Aurélie Van Den Daele, à partir de Cris et Chuchotements de Bergman. Elsa Granat propose un regard radical sur l’intime. Sans concession dans sa recherche de clairvoyance. À partir des parcours de vie réelle, elle crée des trajectoires héroïques. Chaque spectacle est l’occasion d’une métamorphose.
 

Avec le soutien du CENTQUATRE-PARIS ; de l’Odéon-Théâtre de l’Europe ; du Théâtre- Studio Alfortville ; de la Chartreuse-CNES.