Né-fée

  • Stéphane Bientz © DR

Stéphane Bientz

Né-fée, pièce marionnettique, est une quête initiatique. Élias, garçon impétueux et colérique, est la risée de son entourage : c’est un né-fée. Montré du doigt, nommé monstre, il décide de trouver la seule personne apparemment capable de le délivrer de ses ailes mais, si déterminé soit-il, ne risque-t-il pas d’y sacrifier son identité ?
Né-fée questionne notre rapport à la monstruosité et à la normalité, sous le prisme du conte. Comment s’accepter lorsque la norme nous condamne à rester sur le banc de touche ? L’exclu, le monstre, le singulier créent le désordre car en dehors des « lois naturelles », des injonctions sociales : terreur ou admiration ?
La marionnette sera mon instrument, un outil parfait, pour approfondir cette interrogation, à laquelle est souvent confronté l’objet-marionnette. Grâce au garçon né-fée et aux rencontres qui jalonneront son périple et qui le renverront à sa singularité, j’explorerai un langage elliptique pour la marionnette. Comment celle-ci et l’écriture vont-elles se nourrir l’une l’autre, s’influencer ? J’aime imaginer, comme le dit François Lazaro, que « c’est écrire pour un théâtre qui ne limiterait pas la représentation au corps du comédien ».

 

Auteur, comédien et marionnettiste, Stéphane Bientz partage son activité entre écriture, scène et interventions artistiques. Il est cofondateur de la compagnie de marionnettes La Barbe à Maman. Sa première pièce jeunesse Hématome(s), bourse Beaumarchais-SACD et aide à la création Artcena, sera publiée en novembre 2018 aux Éditions Espaces 34.

 

Bourse Beaumarchais-SACD.
Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.