Les Oubliés. Alger – Paris

  • Julie Bertin, Jade Herbulot © Pierre Grosbois

Le Birgit Ensemble

autrices et metteuses en scène JULIE BERTIN, JADE HERBULOT

Julie Bertin et Jade Herbulot ont choisi d’aborder la guerre d’Algérie et sa corrélation avec la fondation de la Ve République sous l’égide du Général de Gaulle en 1958. Outre les enjeux politiques et économiques à l’œuvre au cœur de ce conflit, elles s’attacheront aux récits intimes des contemporains des événements, comme à ceux des héritiers à qui, souvent, rien n’a été dit. C’est dans un métissage de registres de jeu et un croisement de types de prises de parole que le spectacle, ancré dans le présent et en métropole, s’ouvre à la « grande histoire ». À travers des séquences de flash-back, elles convoquent discours et conversations d’antichambres du palais présidentiel et livrent, loin du pamphlet, un théâtre de brûlures, chargé de symboles et empreint de faits réels.

Après avoir créé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique Entrée Libre, spectacle qui traite de l’occupation du Théâtre de l’Odéon en mai 68, nous sommes invitées à diriger une partie de la troupe de la Comédie-Française en janvier 2019. Comme depuis le premier spectacle de la compagnie, nous écrirons avec les acteurs à partir de recherches que nous aurons menées au préalable. Notre résidence à la Chartreuse sera ainsi pour nous un temps d’exploration et de sélection de l’abondante matière avec laquelle nous travaillerons au cours des répétitions. Nous y élaborerons également la structure dramaturgique de l’ensemble du spectacle.

 

Julie Bertin et Jade Herbulot fondent Le Birgit Ensemble en 2014 après un premier projet, Berliner Mauer : vestiges, présenté au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Suivent Pour un prélude en 2015 puis Memories of Sarajevo et Dans les ruines d´Athènes lors du Festival d’Avignon 2017. Ces deux volets forment avec ceux qui précèdent une tétralogie autour du passage du XXe au XXIe siècle intitulée Europe, mon amour. Le Birgit Ensemble a été associé pour la saison 2017-2018 au Théâtre des Quartiers d’Ivry–CDN du Val-de-Marne, au TU Nantes et au POC d’Alfortville.

 

Coproduction Comédie-Française.
Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.