L’Éternel Retour de la chance

  • Clémence Weill © Clémence Weill

Clémence Weill

comédien Philippe Canales
plasticienne Cécile Tonizzo

Suite de la quête de La Jo(i)e initiée en 2017.
Avancées 2018...
En 2018, il y eut : l’expo collective des Étés indiens. Une table ronde où on dansa le slow.
L’organisation du premier Symposium International de La Jo(i)e et notamment son Thé dansant 1978 (où on fêta, dans une scéno extra, les quarante ans de Joe Dassin). La rencontre inopinée avec son parolier légendaire. Mais aussi : un déménagement au bord de mer, une rupture éviscérante, l’échec piteux de ma période sabbatique, un sentiment d’impasse politique, une psy, des recherches sur les sorcières, contempler le(s) vide(s), des dessins, toujours et la découverte d’Emmanuel Carrère. Bref : le combat continue.

Ce projet a bénéficié d’une résidence en septembre 2017 à Montréal dans le cadre des résidences en réciprocité du programme « C-Créée : Chartreuse – CEAD / résidences, bourses d’écriture et échanges d’expertise ».

Avec le soutien du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la République française (Consulat général de France à Québec) ; de la Chartreuse-CNES.