J’attends la Nuit

  • Haïla Hessou © Simon Gosselin
  • Mathias Zakhar © Simon Gosselin

HAÏLA HESSOU et MATHIAS ZAKHAR

Adaptation libre d’Hamlet

« L’enfant est le père de l’homme. »
Proverbe japonais

À l’origine il y a une obsession : qu’est-ce qu’Hamlet de Shakespeare ?
Quels sont ces mots qui expriment de telles pensées qu’elles aspirent l’individu depuis plus de quatre cents ans dans un trou noir métaphysique, politique, amoureux, spirituel, familial ? Qu’entendons-nous
aujourd’hui et qu’avons-nous à dire ? N’y a-t-il plus rien à dire ? Tout a été dit ?
Hamlet, face au non-lieu de son acte, à savoir venger son père, entre dans une méditation manifeste sur lui : qui est-il ? Lui qui n’agit pas.
Qui suis-je ? Moi qui n’agis pas.

Face à cette interrogation, nous nous sommes mis à écrire, plongeant dans la grande question : être ou ne pas être ? Suis-je ou ne suis-je pas ? Quel est le rôle que l’on m’impose ? Qu’est-ce que je viens faire, ici, sur scène et sur la terre ? Nous racontons l’histoire d’une troupe d’acteurs qui, gangrenée par les questions que pose Hamlet, en funambule sur le fil ténu du rêve et de la réalité, dans un voyage
intérieur entre la vie et la mort, se substitue aux personnages et traverse en paroles et en actes l’insondable mystère de l’existence.

Nous nous sommes rencontrés alors que nous rentrions à l’École du
Nord sous la direction de Christophe Rauck en 2015. Nous avons longtemps nourri le désir de travailler ensemble, mais l’écriture à quatre mains est venue sans préméditation. Le sujet lui-même est peut-être la somme de longues conversations durant lesquelles nous ne faisions qu’interroger notre rapport au monde, au théâtre, à l’individu et à nos cultures.

Haïla Hessou a été lauréate de l’aide à la création Artcena en novembre 2018 pour Sur les ruines de Babel (western rouge). Adieu et Bienvenue est publiée chez Lansman Éditeur en 2019.

Avec le soutien de la Ville de Lille ; de la Chartreuse-CNES.