J’ai creusé un fleuve et je me suis jeté dedans

Thomas Depryck

Ce texte aborde les différentes facettes de la fatigue et de la solitude contemporaines, les fameux burn out, brown out ou encore bore out, en dressant le portrait d’un personnage qui est une sorte de bonzaï humain, c’est-à-dire un être qui oscille entre la vie et la mort, qui ne parvient pas à grandir ou à s’épanouir parce qu’il est planté dans un pot trop étroit pour lui, pot dont il ne peut pas vraiment sortir seul. C’est un texte narratif dans lequel quatre voix, tour à tour, racontent, commentent, incarnent et dont la forme se veut vive, polyphonique, rythmée, emprunte d’un humour noir joyeusement désespéré.
 

Thomas Depryck est un dramaturge belge, né en 1979, qui travaille principalement, mais pas exclusivement, pour la compagnie De Facto dirigée par Antoine Laubin. Il est l’auteur notamment de Le Réserviste, Dehors, Étreintes dans le noir et Le Jour du meurtre dans la vie de Thomas Sawyer et Huckleberry Finn. Ses textes, pour certains publiés chez Lansman, ont été joués et primés en Belgique, en France et en Allemagne. Il a reçu le prix de l’auteur international au Heidelberger Stückemarkt en 2016 pour Le Réserviste traduit en allemand par Frank Weigand. Son écriture se veut proche du plateau et se conçoit le plus souvent en collaboration avec les metteurs en scène et les comédiens

Bourse Comité Mixte Chartreuse / Fédération Wallonie-Bruxelles/Théâtre Danse.