You are here

Qui a besoin du ciel

  • Dominique Hollier par Patrick Hollier
  • Naomi Wallace par Greg Costanzo

DOMINIQUE HOLLIER

QUI A BESOIN DU CIEL
 

Il y a maintenant de nombreuses années que j’ai la chance de traduire les pièces de Naomi Wallace. Les rares occasions – éloignement oblige – où j’ai pu travailler quelques jours en sa présence ont été très fécondes, nous permettant à l’une et à l’autre d’interroger son écriture, et non seulement d’améliorer la version française, mais aussi de susciter parfois des changements dans la version originale.

Le travail en collaboration proposé par Tommy Milliot autour de Qui a besoin du Ciel, deuxième volet d’une trilogie sur le Kentucky (après la Brèche) va dans ce sens.

Il s’agira de réécrire, ajuster, retraduire, en tenant compte des remarques de l’équipe de création après leur premier travail sur une version provisoire du texte. Nous remanierons le texte (structure, coupes, réécriture, et la présence de l’autrice me sera précieuse pour traduire la langue très ancrée dans le paysage urbain ouvrier du Kentucky des années 80, pour transmettre en nuance et sans acculturation ce qui se joue, peaufiner la traduction de cette langue concrète, rugueuse et ludique, aussi authentique qu’elle n’est pas naturaliste ; à restituer cette langue précise et pleine d’humour, sans ostentation ni coquetterie.

Quelques jours devraient nous suffire pour mener à bien cette étape, le reste de la résidence pourra dès lors, comme nous l’avions espéré, être consacré à la mise en chantier du troisième volet de la trilogie, lequel sera aussi, à terme, mis en scène par Tommy Milliot.

Désir et joie d’élargir le souffle - à la faveur d’écritures débridées et inventives - vers d’infinis horizons.

La pièce est traduite et retravaillée par l’autrice à la demande de la Cie Man Haast – Tommy Milliot