Cœur Karaoké

  • Victor Rachet © DR
  • Elsa Chêne © Gwenaël Laroche

VICTOR RACHET (Belgique)

metteuse en scène Elsa Chêne

- Tu veux bien m’ouvrir ?
- C’est ouvert.
- Je peux entrer ?
- Non.

Quel effet étrange, quand on est pris dans un tourbillon de langage amoureux, d’avoir l’impression qu’il n’existait rien avant et qu’il n’y aura rien après. Dans Cœur Karaoké, deux personnages sont de chaque côté d’une porte. C’est ce qui les définit, à première vue. Ça et l’amour qu’il y a eu et qu’il y a encore entre eux. Et la manière dont ils se parlent.

Victor Rachet est auteur et metteur en scène. Jeune diplômé de l’Institut national supérieur des arts du spectacle (Insas, Bruxelles), il y écrit Tchatche, qui évoque la peur que le silence advienne entre les êtres les plus proches. Il y écrit aussi le scénario d’un court-métrage et deux pièces courtes, dont Cœur Karaoké. Il invite la metteuse en scène Elsa Chêne à en faire une mise en espace. Ils prévoient alors de transformer cette pièce courte en forme longue, avec pour projet de faire se répondre leur écriture, celle du texte et celle du corps et de l’espace, en continuant à mettre au centre les syncopes, les contre-rythmes et les silences propres au langage amoureux.

Elsa Chêne est metteuse en scène. Elle envisage l’acteur comme le scénographe de son propre espace, espace qu’elle cherche à travailler tel qu’il est vécu par l’individu, à mi-chemin entre réalité objective, projections mentales et souvenirs.

Bourse Comité Mixte Chartreuse - Fédération Wallonie-Bruxelles/Théâtre Danse et Wallonie-Bruxelles International.