Mes bien chères soeurs

  • Chloé Delaume © Hermance Triay

CHLOÉ DELAUME

Programmation de l’Opéra du Grand Avignon

Désolée ça sent le fauve, il est temps d’aérer
Éditions du Seuil, collection Fiction et Cie, 2019

musique Sophie Couronne
comédienne Élisa Monteil

Chloé Delaume lance un appel vibrant, poétique et politique à la solidarité des femmes, à la sororité comme « nouvelle éthique de vie ». Elle propose ici, en création, une performance-lecture avec une autre comédienne et une musicienne électro.
Sororisation Générale. Sororité, du latin soror, sœur. Communauté de femmes ayant une relation, des liens, qualité, état de sœur. Un mot puissant et oublié, un mot qui doit être invoqué, pour que définitivement le patriarcat vacille.

 

Chloé Delaume pratique l’écriture sous de multiples formes et supports depuis bientôt deux décennies. Beaucoup de textes courts, près d’une trentaine de livres comme autant d’expériences. Romans, fragments poétiques, théâtre, autofictions. Lauréate du Prix Décembre en 2001, elle a été pensionnaire à la Villa Médicis en 2011-2012. Elle collabore régulièrement avec des artistes, vidéastes, designers, musiciens pour des performances, pièces sonores, interventions, objets. Il lui arrive d’être parolière. Artiste associée au Magasin des Horizons, le Centre national d’arts et de cultures à Grenoble, elle y développe jusqu’en 2021 un chantier autour des espaces oniriques et de leurs cartographies : Dream Operator. Elle dirige la collection Extraction aux Éditions Joca Seria.