You are here

Je vous écoute

  • Mathilde Delahaye ©Jean-Louis Fernandez
(titre provisoire)

MATHILDE DELAHAYE

France

Ce travail est basé sur des propos tenus lors d’écoutes d’appels anonymes à une ligne de prévention du suicide. Ces voix disent à une oreille bénévole ce qu’elles ne peuvent dire nulle part ailleurs.
A travers les confidences, les récits de vie, les hallucinations, les rêves, à travers les silences, les bégaiements, les tremblements et le choix des mots: on entend l’universalité de ces « folies » ordinaires, les inquiétudes profondes qu’elles révèlent, celles que notre présent génère et dont nous sommes tous ou presque victimes, mais que certains ne tolèrent pas ou plus.

C’est une mise en forme musicale et une écoute politique que je voudrais proposer. Je voudrais travailler cette matière sonore comme une partition musicale, une polyphonie à plusieurs dizaines de voix anonymes, pour trois acteurs.

Dans ces paroles il y a en creux une critique adressée à notre présent. Les malheureux, les mal-adaptés, les «fous» , les épuisés… en veulent au monde. En dénonçant, rarement frontalement, leur inadéquation à notre époque, c’est sa brutalité qu’ils accusent, ses manquements. Ils nous pousse à le penser autrement. Il y a le désir de « changer la vie » dans le geste du désespoir. C’est cela que je veux faire entendre. L’écho de ces intimités à notre inquiétude collective et la tension révolutionnaire qu’elles induisent.

Mise en scène & écriture, Mathilde Delahaye
Interprétation, Claire-Ingrid Cottanceau, Thomas Gonzalez, Romain Pageard
Musique, 3 musicien.ne.s
Scénographie, Hervé Cherblanc
Création lumière, Sébastien Lemarchand
Création son, (en cours)
Création costumes, (en cours)
Régie Générale, Marion Koechlin
Régie son, (en cours)
Créateur vidéo, (en cours)

Formée à la mise en scène à l’École du Théâtre National de Strasbourg dont elle est sortie en 2016, Mathilde Delahaye a mis en scène depuis 2008 des spectacles en salle et en paysage, d’après Peter Handke, Juan Mayorga, Howard Barker, Raoul Vaneigem, Pierre Gripari, Sarah Kane, Paul Claudel, Falk Richter, Christophe Tarkos, Charles Pennequin, Rabelais.

En 2017 elle crée L’Espace furieux de Valère Novarina à la Scène Nationale de Chalon-sur-Saône où elle est associée. En 2019, elle met en scène Maladie ou femmes modernes de Elfriede Jelinek et Nickel dont elle co-signe le texte avec Pauline Haudepin.

Mathilde Delahaye est metteure en scène associée au Théâtre National de Strasbourg. Elle appartient au programme SACRe au CNSAD.

coproduction Théâtre National de Strasbourg, Théâtre de l'Union - CDN du Limousin

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES

Création Théâtre National de Strasbourg du 9 au 19 mars 2022