You are here

Rendez-vous aux Jardins 2020

Le programme

06/05/2020

- Ateliers enfants/familles

18h - laboratoire avec
Mohamed Kacimi et Hassane Kassi Kouyaté, Congo Jazz Band

 

- Ateliers enfants/familles

18h - laboratoire avec
Mohamed Kacimi et Hassane Kassi Kouyaté, Congo Jazz Band

 

06/06/2020

- Visite Chemin de traverse

- Ateliers enfants/familles

- laboratoires avec
Iva BrdarDemain est (pour l’instant) toujours là
Cendre Chassanne, Nos vies
Suzanne Lebeau (sous réserve), Sans titre, à faire exister
Barbara Métais-Chastanier, Betty devenue Boop
Romain Nicolas et Johanne Débat, Éloge du quotidien 

 

- Visite Chemin de traverse

- Ateliers enfants/familles

- laboratoires avec
Iva BrdarDemain est (pour l’instant) toujours là
Cendre Chassanne, Nos vies
Suzanne Lebeau (sous réserve), Sans titre, à faire exister
Barbara Métais-Chastanier, Betty devenue Boop
Romain Nicolas et Johanne Débat, Éloge du quotidien 

 

06/07/2020

- Visite Chemin de traverse

- Ateliers enfants/familles

- Visite Chemin de traverse

- Ateliers enfants/familles

  • © Alex-Nollet La Chartreuse
  • © Alex-Nollet La Chartreuse
  • © Alex-Nollet La Chartreuse

La Transmission des savoirs

18e édition

dans le cadre de la manifestation nationale organisée par le ministère de la Culture

« Un monastère cartusien est un espace d’équilibre entre le monde minéral et le monde végétal. Parce que les moines vivent dans un lieu clos, dans la solitude de leur cellule, ils ont besoin d’une ouverture sur la nature. Pour se représenter l’importance des jardins dans le monastère, il faut imaginer que plus de la moitié de la surface était plantée. »*

Depuis la fondation de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, la présence des jardins est centrale dans le monument. Les moines échangeaient et partageaient leurs conseils d’un monastère à un autre pour l’entretien et l’aménagement des parcelles. Après la Révolution, des jardiniers passionnés se sont transmis de génération en génération, d’abord « clandestinement » puis de façon plus institutionnalisée avec aujourd’hui le Conservatoire des arbres fruitiers du Jardin du Luxembourg et le Centre national de pomologie d’Alès, des souches des arbres fruitiers cultivés et vendus par les Chartreux au XVIIIe siècle. En 2014, treize de ces variétés anciennes de pommiers et de poiriers ont été replantées à la Chartreuse témoignant que cet interêt demeure encore aujourd’hui.

Convaincue que préserver le patrimoine, c’est aussi protéger le vivant, l’équipe de la Chartreuse est engagée depuis 1999 dans une gestion raisonnée et écologique de l’ensemble du site, jardins et bâtiments. Vingt et un ans plus tard, à l’occasion des journées Rendez-vous aux jardins sur le thème La Transmission des savoirs, cet engagement et ce travail pour la sauvegarde de la biodiversité permettent à la Chartreuse de recevoir le label « Refuge » de la Ligue pour la protection des oiseaux.

Ateliers et animations, visites rythmeront le week-end pour partager avec les petits, mais aussi les plus grands, ces gestes pour préserver l’environnement.
Et parce que les artistes accueillis toute l’année habitent aussi cet écosystème, ils sont invités à présenter leur projet en cours et à partager quelques secrets de leur processus de création avec les plus curieux, dans les jardins de leur cellule.

* Extrait du livret Les Jardins de la Chartreuse, le patrimoine arboré et le circuit hydraulique ancien, Alix Audurier Cros, Artopos 2019
En vente 1€ à l’accueil

 

En partenariat avec Le Héron d’Avignon - Groupe local de la Ligue pour la protection des oiseaux-LPO Paca, Artopos, le Naturoptère, Sérignan-du-Comtat, le collectif 123 Soleil, Avignon et Le Totem–Scène conventionnée d’intérêt national art, enfance, jeunesse, Avignon