King

  • Kevin Keiss © Jean-Louis Fernandez
  • Julie Bérès © Axelle de Russé
(titre provisoire)

KEVIN KEISS

metteuse en scène Julie Berès

Martin Luther King incarne une figure emblématique de la révolte — de la réinvention de soi et de l’espoir — qu’elle suscite.
Militant pour les droits civiques des Afro-Américains, il est devenu le symbole de la lutte non-violente contre la ségrégation aux États-Unis. En quelques années sa puissance d’orateur en fait le porte-voix de tout un peuple.
En France, on ne connaît souvent de Martin Luther King que l’anaphore de son plus célèbre discours : « I have a dream ». Mais de la lutte pour les droits engagée par le jeune pasteur demeurent  d’innombrables documents : correspondances, discours, interviews… Raconter l’histoire de Martin Luther King, c’est appréhender tout un pan de l’histoire américaine et de l’histoire mondiale : débats télévisés de l’époque avec Angela Davis, amitié avec James Baldwin, accords et divergences avec Malcolm X…
C’est également, par ricochet, poser la question du choix de la non-violence comme arme politique absolue revendiquée par Martin Luther King. Des violences policières aux USA ou en France, de la puissance symbolique de l’élection de Barak Obama aux aspirations suprémacistes de Trump, des vagues de protestations et émeutes incendiaires dans les banlieues françaises en 2005, c’est une cartographie sensible et incandescente de la révolte et de la violence que nous souhaitons entreprendre.

En tant qu’auteur, Kevin Keiss a présenté Sous d’autres cieux mis en scène par Maëlle Poésy, au Festival In d’Avignon en juillet dernier.
Julie Berès, fondatrice de la compagnie Les Cambrioleurs, a créé Désobéir en 2017 à La Commune-Centre dramatique national d’Aubervilliers.

Production Compagnie Les Cambrioleurs (Bretagne).

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.