Congo Jazz Band

  • Mohamed Kacimi © Sonia Hamza
  • Hassane Kassi Kouyate © Christophe Péan

MOHAMED KACIMI

metteur en scène Hassane Kassi Kouyaté
assistante à la mise en scène Astrid Mercier
avec Alvie Bitemo, David Minor Ilunga, Abdon Fortuné Koumbha, Dominique Larose, Marcel Mankita, Miss Nath

Écrire pour le théâtre, revient à remuer le couteau dans la plaie. C’est jouer avec le feu.

L’exploitation coloniale du Congo belge a fait de cinq à huit millions de morts. De Léopold II, roi des Belges obsédé par l’idée d’avoir une colonie, jusqu’à l’assassinat de Patrice Lumumba par des policiers belges, après l’Indépendance tant espérée, l’histoire du Congo est au cœur d’une spirale de violences, de guerres et de dictature qui dure jusqu’à nos jours. C’est près d’un siècle d’une histoire tragique que Congo Jazz Band retracera, s’appuyant sur la musique congolaise, espace de parole et de révolte, jalonnant et influençant le cours de l’histoire. Une occasion de comprendre comment et pourquoi ce pays si béni par les dieux est tombé à ce point aux mains des diables.

Enfant d’un pays africain, l’Algérie, fracassé par la colonisation, Mohamed Kacimi rêvait d’habiter ce trou dans la mémoire collective : la colonisation. Lorsque Hassane Kassi Kouyaté lui propose d’écrire une pièce sur le Congo, c’est pour lui l’occasion d’affronter, avec franchise, ce passé qui ne passe pas.
Il s’est nourri d’essais sur l’histoire du Congo et sur les mécanismes de la colonisation et va soumettre à Hassane Kassi Kouyaté un texte qui évoluera selon les attentes de ce dernier mais surtout en « observant » la mise en voix par les artistes.

 

Auteur, romancier, poète, dramaturge et essayiste, Mohamed Kacimi est également traducteur. Quelles que soient ses écritures, il s’empare de sujets complexes, parfois douloureux, interrogeant sans relâche les relations humaines, les croyances, les grands récits du monde. Parmi ses derniers écrits, sa pièce Jours tranquilles à Jérusalem a été créée en 2019 dans une mise en scène de Jean-Claude Fall.

Coproduction Les Francophonies - Des écritures à la scène ; Tropiques Atrium-Scène nationale de Fort-de France ; Les Récréâtrales ; Le Manège-Scène nationale de Maubeuge.
Avec le soutien de l’Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine-OARA ; de la Commission internationale du théâtre francophone-CITF; de la Chartreuse-CNES.