D’amour et d’eau fraîche

  • Nicolas Kerszenbaum © Marie-Clémence David

NICOLAS KERSZENBAUM

compagnie franchement, tu / hauts-de-france
texte et mise en scène Nicolas Kerszenbaum
assistante Emmanuelle Peron 
avec les comédiens et les musiciens de la compagnie

D’amour et d’eau fraîche, c’est l’histoire d’un auteur de théâtre obsédé par ses fantômes qui ne croit plus en ce qu’il fait. En même temps, c’est l’histoire d’un lieu de résidence pour artistes qui s’ouvre aux nuitées touristiques haut de gamme. En même temps, c’est une actrice qui ferait tout pour jouer sur un plateau prestigieux, mais à qui on ne prête aucun talent. En même temps, c’est un danseur congolais qui veut absolument rester en france. En même temps, c’est un algorithme qui crée de bons textes littéraires. En même temps, c’est l’économie à l’ère ultralibérale qui se mêle d’art : comment le marché accélère, ralentit, détruit ou fait naître des œuvres.

Nicolas Kerszenbaum dirige la compagnie franchement, tu. Il est artiste associé aux Tréteaux de France ainsi qu’à La Manekine.

Coproduction Les Tréteaux de France–CDN ; La Manekine–Scène intermédiaire de Hauts-de-France, Pont-Sainte-Maxence.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES ; de l’Ambassade de France à Cuba ; de l’Alliance Française de Cuba ; de l’Institut français (programme hors les murs) ; de l’Institut français du Congo ; du Centre Intermondes de La Rochelle.