Erst kommt das Musik… (titre provisoire)

  • Sabryna Pierre @ Thibault Maurel de Maillé

SABRYNA PIERRE

« Erst kommt das Fressen, das kommt die Moral »
Bertolt Brecht, L‘Opéra de quat’sous

Mélodrame, monodrame, mélologue, récitatifs… L’histoire de la scène est parsemée de ces formes singulières aux dénominations diverses, où la voix parlée se superpose, se juxtapose, ou se confronte à la musique.
Erst kommt das Musik… (D’abord la musique…) n’est donc pas le titre d’un texte, mais celui d’un processus : si la musique vient d’abord, quelque chose est censé suivre ! Je viendrai en résidence avec des pièces instrumentales de compositeurs d’époques variées et tendrai l’oreille pour tenter de faire émerger les mots de la musique. Quelles voix, quels personnages, quels fantômes apparaîtront alors ? Pièce, ébauche de livret, mélodrame, quelle forme prendra cette fable ? Erst kommt das Musik... poursuivra, après L’Inconnue de la Seine — livret pour un acteur et une soprano — l’exploration du lien entre une voix parlée et une partition.

Sabryna Pierre est autrice et librettiste. Pour le théâtre, elle écrit entre autres STE (texte finaliste du Grand prix de littérature dramatique 2011), Personal Jesus ou la nuit où Richey disparut sans laisser de trace, Unity Walkyrie (texte lauréat des Journées de Lyon des auteurs de théâtre 2010), Incroyable (aide à la création d’Artcena 2018) et pour le jeune public Sara. Pour le compositeur Frederik Neyrinck, elle écrit le livret de L’Inconnue de la Seine (Académie TOTEM(s) de la Chartreuse, 2016) et celui de l’opéra I c o n (mise en scène Atelier Bildraum, Festival NEXT 2018). Pour Sandra Pocceschi et Giacomo Strada, elle adapte Peer Gynt (Auditorium de Lyon, 2018). Elle est publiée aux éditions Théâtrales.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.