C’est incroyable qu’on y arrive quand même ! (titre provisoire)

  • Rémi De Vos © Marion Aubert

RÉMI DE VOS

Je vais écrire une pièce pour Claudia Stavisky, directrice des Célestins, Théâtre de Lyon. 5 acteurs. Ou 6… Je ne sais pas encore. Sans doute 5. Je ne sais pas pourquoi. Je préfère… 5, 4 + 1. Je peux développer 4 personnages et en garder un en réserve. Au cas où. Un problème peut survenir où j’aurais besoin d’un autre personnage… Je pourrais évidemment écrire pour 5 acteurs et garder un personnage en réserve, mais ça commence à devenir compliqué… Molière faisait intervenir un personnage vers la fin quand ça devenait trop compliqué et le personnage résolvait tous les problèmes. On appelait ça le Deus ex machina. Ça me revient. Souvenir d’école… Bon alors moi, 5. Je partirai avec le chiffre 5 en tête. Je voudrais écrire sur la bêtise. Des années que j’y pense. La bêtise triomphante. Celle contre laquelle on ne peut rien. Je ne sais pas encore où la situer. Peut-être dans la culture ? La pièce aura pour titre C’est incroyable qu’on y arrive quand même ! Je viens de le trouver. Je ne sais pas s’il tiendra jusqu’au bout…

J’ai écrit une bonne vingtaine de pièces. Certaines à la Chartreuse. J’écris depuis l’âge de trente ans. Je n’écris que du théâtre. Je vis de l’écriture. Plus ou moins. Les prochaines créations de mes pièces sont les suivantes : Ben oui mais enfin bon et Départ volontaire que Christophe Rauck va créer au Théâtre du Nord à Lille ; Sosies qu’Alain Timár va créer au Théâtre des Halles à Avignon ; Kadoc que Jean-Michel Ribes va créer au Théâtre du Rond-Point à Paris.

Commande des Célestins, Théâtre de Lyon.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.