flèche avantflèche suivant
décembre 2014
L M Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
màj : 03/10/2013
LA CHARTREUSE DE VILLENEUVE LEZ AVIGNON
Un programme artistique et culturel unique au cur dun monument singulier
Monument historique appartenant à l’État, la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon est rattachée depuis Août 2008 à la Direction générale de la création artistique (DGCA) du ministère de la culture et de la communication. Centre culturel de rencontre, la Chartreuse est gérée par l’association CIRCA, qui est chargée depuis 1978 d’y mettre en œuvre un double programme, patrimonial (accueil du public et présentation du monument) et artistique (Centre national des écritures du spectacle : accueil en résidence d’artistes du théâtre et du spectacle vivant, laboratoire d’expérimentations croisées).
 
Le CIRCA déploie désormais simultanément ces deux programmes en confrontant la Chartreuse, dans toutes ses dimensions, à l’environnement numérique et technologique qui conditionne de plus en plus profondément les activités artistiques et culturelles.
Ainsi est né, en 2008, notre programme Chartreuse numérique, qui s’est développé depuis autour de l’ensemble de nos activités.
 
Du côté artistique, notre vocation principale, depuis quarante ans, reste d’être un lieu de résidence d’artistes, ce qui nous conduit chaque année à accueillir en moyenne une trentaine de résidences individuelles (auteurs de théâtre, traducteurs, notamment) et une trentaine de résidences collectives (compagnies de théâtre et de danse, et de musique, collectifs de chercheurs et d’artistes trans disciplinaires). Dans le cadre de la plateforme Chartreuse numérique, nous sommes attachés à confronter le théâtre aux mutations de l’écriture, à explorer les relations entre dramaturgie et technologie, à expérimenter sur scène les nouvelles dimensions ouvertes à l’auteur, à l’acteur et au metteur en scène par les développements permanents des techniques de communication (hier déjà la micro informatique et le Web, aujourd’hui, après l’hypertexte, l’internet 2.0 et les réseaux sociaux).
C’est à ce titre qu’en 2012 seront mis en oeuvre trois projets, dans l’esprit des « sondes » (terme emprunté à Marsall McLuhan) initiées en 2008 : « Audioguide 2.0 », un réseau social autour du monument ; « Hype(r)Olds, un module d’initiation artistique pour « gang de seniors connectés » ; « Si loin, si proche », sonde sur le jeu vidéo, la scène, la rue.
 
Du côté patrimonial, le Circa anime le monument qui lui a été confié, où se déroulent continument des chantiers d’entretien et de restauration en vue de l’usage du centre culturel qu’il abrite et de son ouverture au public. Chartreuse numérique est née d’un travail de modélisation 3D conduit par l’Unité Mixte de Recherche MAP-GAMSAU de Marseille. Faisant suite à un programme pluri-annuel d’ateliers de l’ENSG, (Ecole nationale des sciences géographiques) ce premier chantier a permis en 2009, avec le financement du Plan national de numérisation, d’analyser et de représenter en trois dimensions plusieurs éléments architecturaux disparus (voûte effondrée, sols, stalles de l’Eglise) ou inaccessibles (mausolée du Pape Innocent VI) , ainsi que les tableaux et le mobilier dispersés dans les musées depuis la révolution. Un chantier spécifique, contrôlé par le CICRP (Centre inter-régional de conservation et de restauration du patrimoine, Marseille) s’est porté sur l’iconographie (restauration virtuelle des fresques de Matteo Giovanetti dans la chapelle Saint-Jean Baptiste, 2011-2012),
Une installation permanente rendra compte des réalisations techniques obtenues (hiver 2012)
S’y ajoutera bientôt une restitution du Pont Saint Bénezet (Pont d’Avignon) dans son paysage fluvial. Ce dernier projet, initié par un consortium scientifique coordonné par le MAP avec le soutien de l’ANR (Agence nationale de la Recherche), a reçu l’appui de la région PACA (FEDER), de la DRAC Languedoc-Roussillon et de la Compagnie Nationale du Rhône. Il impliquera les villes d’Avignon et de Villeneuve lez Avignon (Tour Philippe le Bel, où aboutissait le pont d’Avignon) à travers la maîtrise d’ouvrage de la communauté d’agglomération du Grand Avignon (2011-2013).
 
François de Banes Gardonne
 
presse  |   mentions légales  | partenaires  |    A+  |   A-   |